Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Le 06/07/2024, à 12:42

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Les derniers mondes sauvages

Des animaux rares et fascinants
Le retour à la nature

Un tour du monde à la découverte des derniers paradis sauvages, peuplés de fascinantes espèces parfois menacées : les loups, réintroduits dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis ; les perruches à collier, en Inde ; les koalas, victimes du dérèglement climatique.

Dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, des scientifiques étudient les effets de la réintroduction du loup sur la faune et la flore environnantes. En Europe, des oiseaux exotiques se sont récemment installés sur les bords du Rhin. Originaires d’Inde, les perruches à collier prolifèrent, au détriment des étourneaux et choucas établis de longue date, qui pourraient pâtir d’une pénurie de logements. Quant aux koalas, leur avenir n’a jamais été aussi incertain : au-delà de la sécheresse et des feux de brousse, leur principale source de nourriture, l’eucalyptus, contient de moins en moins de nutriments en raison du changement climatique.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète singe

Le cinéaste animalier Andreas Kieling revient sur sa riche carrière. Dans cet épisode, il propose un panorama de la vie des singes à travers le monde.

Sur les hauts plateaux éthiopiens, les géladas, des primates herbivores, voient le manque de pâturages menacer peu à peu leur survie. Au Japon, les macaques mènent une existence plus heureuse, rythmée par des bains dans les sources chaudes. Mais s’ils aiment ces rituels, les singes des neiges sont aussi dotés d’excellentes capacités de résistance au froid. À Sumatra, en Indonésie, Andreas découvre à quel point il est difficile de réintroduire les orangs-outans dans la nature ; de l’alimentation à l’escalade, il faut leur réapprendre de nombreux aspects de leur vie à l'état sauvage.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète éléphant

Dans cette série documentaire, le cinéaste animalier allemand Andreas Kieling revient sur plus de trente ans d’aventures, passés au plus près de la nature sauvage. Il évoque dans cet épisode le sort des éléphants, plus ou moins préoccupant selon les régions du monde.

Au Botswana, l’immense delta de l’Okavango se remplit d’eau à la saison sèche, devenant ainsi un lieu de refuge privilégié pour de nombreuses espèces, notamment les pachydermes. À l’inverse, dans le nord-est de l’Inde, le fleuve Brahmapoutre déborde lors de la saison des pluies et fait fuir les animaux. Qu’adviendrait-il si des éléphants affamés se retrouvaient dans les plantations ou encore dans les villes ? C’est au Zimbabwe qu’Andreas a rencontré le plus grand spécimen de sa carrière. Cicatrices et blessures sont autant de tristes indices de l’avidité humaine pour l’ivoire. Enfin, en Afrique centrale, les éléphants de forêts, menacés d’extinction, trouvent refuge dans une clairière de la forêt tropicale.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète ours

Le cinéaste animalier Andreas Kieling revient sur plus de trente ans d’aventures, passés au plus près de la nature sauvage. Dans cet épisode, il se penche sur le sort d’une espèce qu’il connaît particulièrement bien : les ours.

Dans le célèbre parc national de Denali, en Alaska, le cinéaste a filmé à maintes reprises les grizzlis végétariens qui y ont élu domicile. Mais aujourd’hui les glaciers diminuent et le permafrost dégèle peu à peu. Dans le nord du Canada, si l’ours polaire est redouté, c’est pourtant le froid glacial qui constitue la plus grande menace pour les cinéastes animaliers. En Slovénie, on compte environ mille ours pour 2 millions d'habitants. Aussi, divers moyens ont été trouvés afin de protéger habitations et bétail. Andreas s’interroge : est-il envisageable de nourrir les ours dans la forêt pour les tenir éloignés des villages ?

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#1 Le 06/07/2024, à 12:42

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116
Des animaux rares et fascinants
Le retour à la nature

Un tour du monde à la découverte des derniers paradis sauvages, peuplés de fascinantes espèces parfois menacées : les loups, réintroduits dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis ; les perruches à collier, en Inde ; les koalas, victimes du dérèglement climatique.

Dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, des scientifiques étudient les effets de la réintroduction du loup sur la faune et la flore environnantes. En Europe, des oiseaux exotiques se sont récemment installés sur les bords du Rhin. Originaires d’Inde, les perruches à collier prolifèrent, au détriment des étourneaux et choucas établis de longue date, qui pourraient pâtir d’une pénurie de logements. Quant aux koalas, leur avenir n’a jamais été aussi incertain : au-delà de la sécheresse et des feux de brousse, leur principale source de nourriture, l’eucalyptus, contient de moins en moins de nutriments en raison du changement climatique.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète singe

Le cinéaste animalier Andreas Kieling revient sur sa riche carrière. Dans cet épisode, il propose un panorama de la vie des singes à travers le monde.

Sur les hauts plateaux éthiopiens, les géladas, des primates herbivores, voient le manque de pâturages menacer peu à peu leur survie. Au Japon, les macaques mènent une existence plus heureuse, rythmée par des bains dans les sources chaudes. Mais s’ils aiment ces rituels, les singes des neiges sont aussi dotés d’excellentes capacités de résistance au froid. À Sumatra, en Indonésie, Andreas découvre à quel point il est difficile de réintroduire les orangs-outans dans la nature ; de l’alimentation à l’escalade, il faut leur réapprendre de nombreux aspects de leur vie à l'état sauvage.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète éléphant

Dans cette série documentaire, le cinéaste animalier allemand Andreas Kieling revient sur plus de trente ans d’aventures, passés au plus près de la nature sauvage. Il évoque dans cet épisode le sort des éléphants, plus ou moins préoccupant selon les régions du monde.

Au Botswana, l’immense delta de l’Okavango se remplit d’eau à la saison sèche, devenant ainsi un lieu de refuge privilégié pour de nombreuses espèces, notamment les pachydermes. À l’inverse, dans le nord-est de l’Inde, le fleuve Brahmapoutre déborde lors de la saison des pluies et fait fuir les animaux. Qu’adviendrait-il si des éléphants affamés se retrouvaient dans les plantations ou encore dans les villes ? C’est au Zimbabwe qu’Andreas a rencontré le plus grand spécimen de sa carrière. Cicatrices et blessures sont autant de tristes indices de l’avidité humaine pour l’ivoire. Enfin, en Afrique centrale, les éléphants de forêts, menacés d’extinction, trouvent refuge dans une clairière de la forêt tropicale.

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte

Planète ours

Le cinéaste animalier Andreas Kieling revient sur plus de trente ans d’aventures, passés au plus près de la nature sauvage. Dans cet épisode, il se penche sur le sort d’une espèce qu’il connaît particulièrement bien : les ours.

Dans le célèbre parc national de Denali, en Alaska, le cinéaste a filmé à maintes reprises les grizzlis végétariens qui y ont élu domicile. Mais aujourd’hui les glaciers diminuent et le permafrost dégèle peu à peu. Dans le nord du Canada, si l’ours polaire est redouté, c’est pourtant le froid glacial qui constitue la plus grande menace pour les cinéastes animaliers. En Slovénie, on compte environ mille ours pour 2 millions d'habitants. Aussi, divers moyens ont été trouvés afin de protéger habitations et bétail. Andreas s’interroge : est-il envisageable de nourrir les ours dans la forêt pour les tenir éloignés des villages ?

Disponible jusqu'au 20/07/2024 sur arte


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#2 Le 06/07/2024, à 22:33

M'lou
MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 42 331

Re : Les derniers mondes sauvages

Magnifiques  !     cool


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

M'lou

#2 Le 06/07/2024, à 22:33

MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 42 331

Magnifiques  !     cool


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

Hors ligne

#3 Le 06/07/2024, à 23:26

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Re : Les derniers mondes sauvages

Oui   cool


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#3 Le 06/07/2024, à 23:26

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Oui   cool


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

Pied de page des forums