Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Le 18/03/2023, à 14:57

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Stop au mépris de l'agriculture bio par le gouvernement !

La bio en colère - consommateurs et professionnels de la filière bio a écrit :

En pleine 6ème extinction de masse ☠️

Le gouvernement décide de SABORDER 40 ans d'agriculture bio, pour pousser son label HVE fumeux et se coucher devant l'énorme lobby des pesticides. ⚰️

En avant les déconversions de fermes bio, les entreprises en faillite et les fermetures de magasins bio.

> Dommage pour les 10 millions de français qui choisissent les produits bio chaque mois, qui pourront se rabattre sur les produits HVE largement pesticidés ☠️

> Dommage pour les français qui habitent à côté de fermes bio qui vont se déconvertir et ressortir le pulvérisateur à pesticides sous leurs fenêtres.

> et BYE BYE nos chances de voir émerger dans les 20 prochaines années une agriculture paysanne, qui favorise la vie dans les champs, qui n'a pas besoin d'engrais russes, des pesticides chimiques et qui offre une alimentation plus sûre

Vous pouvez arrêter ça, votre bulletin de vote c'est votre assiette !

Nous, consommateurs bio, sommes plus nombreux que les électeurs de Macron au premier tour. Si 10% d'entre nous se mobilisent, le rapport de force électoral changera.

Le socle électoral du gouvernement est encore plus fragile que la filière bio !

Nos revendications principales :

- que l'agriculture bio cesse d'être méprisée et continue à être considérée comme une filière agricole prometteuse et en phase avec les enjeux climatiques

- que le gouvernement débloque une enveloppe de 150m€, en phase avec ce qu'il développe pour des filières agricoles conventionnelles

- que la loi EGALIM, pourtant poussée par Macron, soit appliquée (20% de bio en restauration collective) et que la bio ne soit pas lâchée au milieu du chemin par un gouvernement qui retourne sa veste.

La pétition à signer sur MesOpinions

Le site Stop Mépris bio


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#1 Le 18/03/2023, à 14:57

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116
La bio en colère - consommateurs et professionnels de la filière bio a écrit :

En pleine 6ème extinction de masse ☠️

Le gouvernement décide de SABORDER 40 ans d'agriculture bio, pour pousser son label HVE fumeux et se coucher devant l'énorme lobby des pesticides. ⚰️

En avant les déconversions de fermes bio, les entreprises en faillite et les fermetures de magasins bio.

> Dommage pour les 10 millions de français qui choisissent les produits bio chaque mois, qui pourront se rabattre sur les produits HVE largement pesticidés ☠️

> Dommage pour les français qui habitent à côté de fermes bio qui vont se déconvertir et ressortir le pulvérisateur à pesticides sous leurs fenêtres.

> et BYE BYE nos chances de voir émerger dans les 20 prochaines années une agriculture paysanne, qui favorise la vie dans les champs, qui n'a pas besoin d'engrais russes, des pesticides chimiques et qui offre une alimentation plus sûre

Vous pouvez arrêter ça, votre bulletin de vote c'est votre assiette !

Nous, consommateurs bio, sommes plus nombreux que les électeurs de Macron au premier tour. Si 10% d'entre nous se mobilisent, le rapport de force électoral changera.

Le socle électoral du gouvernement est encore plus fragile que la filière bio !

Nos revendications principales :

- que l'agriculture bio cesse d'être méprisée et continue à être considérée comme une filière agricole prometteuse et en phase avec les enjeux climatiques

- que le gouvernement débloque une enveloppe de 150m€, en phase avec ce qu'il développe pour des filières agricoles conventionnelles

- que la loi EGALIM, pourtant poussée par Macron, soit appliquée (20% de bio en restauration collective) et que la bio ne soit pas lâchée au milieu du chemin par un gouvernement qui retourne sa veste.

La pétition à signer sur MesOpinions

Le site Stop Mépris bio


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#2 Le 19/03/2023, à 13:19

ph
Membre
Inscription : Le 03/03/2022,
Messages : 25

Re : Stop au mépris de l'agriculture bio par le gouvernement !

Bjr,

Je vais pas dire que ce sont des conneries (ah, ben si j'lai dit) mais il y a l'alternative de base : se mettre au boulot soi-même et/ou consommer "local".
J'ai entendu il y a quelques jours "on the radio" qu'une commune proposait des repas bio et/ou végéto (aux prix habituels) à tous les élèves de l'école du bled. Comment ? en cultivant sur la commune la plupart des légumes et en ayant quelques partenariats dans le coin pour le reste des besoins.

Bon alors, y'a toujours ceux qui râlent et qui revendiquent et qui vendent leurs produits en petite quantité pour faire plus de marge (en fait maintenir les prix "hauts").
Groupements des producteurs et vente directe aux gens du coin, productions de leurs propres semences, etc....

Reste la production "super locale" ; du potager à la cuisine, direct ! Par exemple dans mon coin "ils" préfèrent bouffer pas bio (ah ben non alors, 'cré vain dieu), distributeur de pains dégueu et autre saloperies. Le dernier magasin bio du coin à dû tenir trois mois, p'tet six ?

Rester discret et passer par la bande, on perd pas son temps.

ph

#2 Le 19/03/2023, à 13:19

Membre
Inscription : Le 03/03/2022,
Messages : 25

Bjr,

Je vais pas dire que ce sont des conneries (ah, ben si j'lai dit) mais il y a l'alternative de base : se mettre au boulot soi-même et/ou consommer "local".
J'ai entendu il y a quelques jours "on the radio" qu'une commune proposait des repas bio et/ou végéto (aux prix habituels) à tous les élèves de l'école du bled. Comment ? en cultivant sur la commune la plupart des légumes et en ayant quelques partenariats dans le coin pour le reste des besoins.

Bon alors, y'a toujours ceux qui râlent et qui revendiquent et qui vendent leurs produits en petite quantité pour faire plus de marge (en fait maintenir les prix "hauts").
Groupements des producteurs et vente directe aux gens du coin, productions de leurs propres semences, etc....

Reste la production "super locale" ; du potager à la cuisine, direct ! Par exemple dans mon coin "ils" préfèrent bouffer pas bio (ah ben non alors, 'cré vain dieu), distributeur de pains dégueu et autre saloperies. Le dernier magasin bio du coin à dû tenir trois mois, p'tet six ?

Rester discret et passer par la bande, on perd pas son temps.

Hors ligne

Hors ligne

#3 Le 20/03/2023, à 22:29

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Re : Stop au mépris de l'agriculture bio par le gouvernement !

Bonsoir,

Effectivement, en faisant un effort, on peut toujours parvenir à se nourrir sainement. Mais moi qui voit tout ça du petit côté de ma lorgnette, je trouve l'avenir tout de même inquiétant.

On trouve de plus en plus de cantines qui s'orientent vers du bio, du local, voire même parfois de l'équitable, mais elles restent encore des exceptions à l'échelle du pays.
Dans ma commune rurale proche d'une ville moyenne se trouve un maraîcher bio qui propose, entre autres, des paniers "paysans" qui sont tout de même très intéressants. Et bien si il a dans sa clientèle 1% des habitants de la commune, c'est bien le maximum. Pourquoi ? Vas au supermarché vérifier les prix de ces produits "greenwashés" qu'on nous dit "bio", si ce n'est pas de la concurrence déloyale...
Et ce n'est pas cette nouvelle entourloupe du gouvernement avec la certification HVE qui va arranger les choses : La certification agricole « HVE » sous le feu d’une nouvelle critique.

Bref, je suis sur le mode pessimiste ce soir...   hmm


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#3 Le 20/03/2023, à 22:29

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Bonsoir,

Effectivement, en faisant un effort, on peut toujours parvenir à se nourrir sainement. Mais moi qui voit tout ça du petit côté de ma lorgnette, je trouve l'avenir tout de même inquiétant.

On trouve de plus en plus de cantines qui s'orientent vers du bio, du local, voire même parfois de l'équitable, mais elles restent encore des exceptions à l'échelle du pays.
Dans ma commune rurale proche d'une ville moyenne se trouve un maraîcher bio qui propose, entre autres, des paniers "paysans" qui sont tout de même très intéressants. Et bien si il a dans sa clientèle 1% des habitants de la commune, c'est bien le maximum. Pourquoi ? Vas au supermarché vérifier les prix de ces produits "greenwashés" qu'on nous dit "bio", si ce n'est pas de la concurrence déloyale...
Et ce n'est pas cette nouvelle entourloupe du gouvernement avec la certification HVE qui va arranger les choses : La certification agricole « HVE » sous le feu d’une nouvelle critique.

Bref, je suis sur le mode pessimiste ce soir...   hmm


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#4 Le 21/03/2023, à 12:14

ph
Membre
Inscription : Le 03/03/2022,
Messages : 25

Re : Stop au mépris de l'agriculture bio par le gouvernement !

Yop,

Malheureusement dans mon coin (le bas de la Haute-Normandie) les producteurs bio ne sont pas nombreux; du moins ceux qui vendent en direct.
Mais j'ai pu vérifier que par exemple des pommes bio au marché, produites pas très loin, sont moins chères qu'au supermarché.

Donc il y a sans doute bon nombre de producteurs bio qui "margent" allègrement sur leurs produits; sans doute le syndrome occidental de l'allumage du client qu'on a "ferré" au lieu d'étaler la marge sur une plus grande quantité.
Enfin ce n'est qu'un des paramètres, l'attitude des gens dans leur façon de se nourrir est aussi importante.

> Dommage pour les 10 millions de français qui choisissent les produits bio chaque mois...
> Dommage pour les français qui habitent à côté de fermes bio qui vont se déconvertir...
Etonnant non ? Soit les fermes bio ne jouent pas le jeu, soit les 10 millions de français qui consomment bio ne vivent pas aux bons endroits.

ph

#4 Le 21/03/2023, à 12:14

Membre
Inscription : Le 03/03/2022,
Messages : 25

Yop,

Malheureusement dans mon coin (le bas de la Haute-Normandie) les producteurs bio ne sont pas nombreux; du moins ceux qui vendent en direct.
Mais j'ai pu vérifier que par exemple des pommes bio au marché, produites pas très loin, sont moins chères qu'au supermarché.

Donc il y a sans doute bon nombre de producteurs bio qui "margent" allègrement sur leurs produits; sans doute le syndrome occidental de l'allumage du client qu'on a "ferré" au lieu d'étaler la marge sur une plus grande quantité.
Enfin ce n'est qu'un des paramètres, l'attitude des gens dans leur façon de se nourrir est aussi importante.

> Dommage pour les 10 millions de français qui choisissent les produits bio chaque mois...
> Dommage pour les français qui habitent à côté de fermes bio qui vont se déconvertir...
Etonnant non ? Soit les fermes bio ne jouent pas le jeu, soit les 10 millions de français qui consomment bio ne vivent pas aux bons endroits.

Hors ligne

Hors ligne

#5 Le 21/03/2023, à 22:26

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Re : Stop au mépris de l'agriculture bio par le gouvernement !

Je doute que, dans la chaîne de commercialisation, ce soit les producteurs qui margent le plus. Il y a toujours eu un gros problème avec les intermédiaires...
Après, je n'ai pas tous les comptes sous les yeux !


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#5 Le 21/03/2023, à 22:26

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 38 116

Je doute que, dans la chaîne de commercialisation, ce soit les producteurs qui margent le plus. Il y a toujours eu un gros problème avec les intermédiaires...
Après, je n'ai pas tous les comptes sous les yeux !


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

Pied de page des forums