Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Le 22/10/2022, à 19:04

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

Héra, la première Wonderwoman

Il y a très longtemps, en Grèce, il fallait faire attention à sa réputation, si on était dieu ou déesse. Ce qu’on disait de vous pouvait s’imposer et même traverser les siècles, jusqu’à aujourd’hui.

Si vous êtes l’épouse du dieu suprême Zeus, si ce dieu vous trompe abondamment et s’en vante, et si vous avez le malheur de protester et de ne pas chérir les belles-filles et beaux-fils qui naissent ici ou là des unions éparpillées de votre mari, vous allez passer pour une épouse possessive, acariâtre et peu joyeuse.

C’est bien ce qui est arrivé à Héra, la Junon des Latins, la dernière épouse de Zeus, la légitime. Son mari n’a pas pensé que son mariage avec elle aurait dû l’inciter à limiter ses conquêtes amoureuses. Mais jamais, ou presque, ceux qui racontent ces histoires ne lui en font le reproche. C’est plutôt Héra qui en paie le prix. Elle traîne après elle la mauvaise réputation de jamais contente. Dans les mythes où elle apparaît, elle a presque toujours le mauvais rôle.

Pourtant, elle était grandiose. Elle avait des temples spectaculaires en Grèce, à Argos, sur l’île de Samos, des temples qui n’étaient dédiés qu’à elle, sans son volage de mari, Zeus. Parfois, même, Zeus portait le titre de « Zeus d’Héra », Zeus Héraios. Dans l’Odyssée d’Homère, Zeus est plusieurs fois appelé « l’époux d’Héra ».

Héra était célébrée partout en Grèce comme la déesse du mariage. Déesse éminemment fidèle, elle était censée garantir, protéger la fidélité entre époux.

Elle était une déesse du mariage, mais du côté féminin. Près de Stymphale, en Arcadie, elle avait un culte, en trois temples, qui représentaient les âges de la femme : la toute enfant, Pais, l’épouse accomplie, Teleia, et la « séparée », Khera, sans mari, sans Zeus. Une grande indépendance, donc.

Dans l'émission Quand les Dieux rôdaient sur la Terre sur france inter

Les podcasts


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#1 Le 22/10/2022, à 19:04

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

Il y a très longtemps, en Grèce, il fallait faire attention à sa réputation, si on était dieu ou déesse. Ce qu’on disait de vous pouvait s’imposer et même traverser les siècles, jusqu’à aujourd’hui.

Si vous êtes l’épouse du dieu suprême Zeus, si ce dieu vous trompe abondamment et s’en vante, et si vous avez le malheur de protester et de ne pas chérir les belles-filles et beaux-fils qui naissent ici ou là des unions éparpillées de votre mari, vous allez passer pour une épouse possessive, acariâtre et peu joyeuse.

C’est bien ce qui est arrivé à Héra, la Junon des Latins, la dernière épouse de Zeus, la légitime. Son mari n’a pas pensé que son mariage avec elle aurait dû l’inciter à limiter ses conquêtes amoureuses. Mais jamais, ou presque, ceux qui racontent ces histoires ne lui en font le reproche. C’est plutôt Héra qui en paie le prix. Elle traîne après elle la mauvaise réputation de jamais contente. Dans les mythes où elle apparaît, elle a presque toujours le mauvais rôle.

Pourtant, elle était grandiose. Elle avait des temples spectaculaires en Grèce, à Argos, sur l’île de Samos, des temples qui n’étaient dédiés qu’à elle, sans son volage de mari, Zeus. Parfois, même, Zeus portait le titre de « Zeus d’Héra », Zeus Héraios. Dans l’Odyssée d’Homère, Zeus est plusieurs fois appelé « l’époux d’Héra ».

Héra était célébrée partout en Grèce comme la déesse du mariage. Déesse éminemment fidèle, elle était censée garantir, protéger la fidélité entre époux.

Elle était une déesse du mariage, mais du côté féminin. Près de Stymphale, en Arcadie, elle avait un culte, en trois temples, qui représentaient les âges de la femme : la toute enfant, Pais, l’épouse accomplie, Teleia, et la « séparée », Khera, sans mari, sans Zeus. Une grande indépendance, donc.

Dans l'émission Quand les Dieux rôdaient sur la Terre sur france inter

Les podcasts


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#2 Le 22/10/2022, à 21:26

M'lou
MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

Re : Héra, la première Wonderwoman

Et oui ... la femme doit être fidèle, le mari a le droit d'être infidèle ...  c'est toujours, en majorité, la façon de voir d'aujourd'hui .... 


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

M'lou

#2 Le 22/10/2022, à 21:26

MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

Et oui ... la femme doit être fidèle, le mari a le droit d'être infidèle ...  c'est toujours, en majorité, la façon de voir d'aujourd'hui .... 


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

Hors ligne

#3 Le 23/10/2022, à 08:42

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

Re : Héra, la première Wonderwoman

Bin oui, pourquoi en serait-il différemment ?

l_sort7


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#3 Le 23/10/2022, à 08:42

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

Bin oui, pourquoi en serait-il différemment ?

l_sort7


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#4 Le 23/10/2022, à 08:47

M'lou
MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

Re : Héra, la première Wonderwoman

Le pire c'est que les hommes pensent réellement comme ça ..... 


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

M'lou

#4 Le 23/10/2022, à 08:47

MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

Le pire c'est que les hommes pensent réellement comme ça ..... 


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

Hors ligne

#5 Le 23/10/2022, à 08:49

P'skhal
Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

Re : Héra, la première Wonderwoman

hmm


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

P'skhal

#5 Le 23/10/2022, à 08:49

Explorateur
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 31 330

hmm


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

Hors ligne

#6 Le 23/10/2022, à 08:50

M'lou
MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

Re : Héra, la première Wonderwoman

.....


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

M'lou

#6 Le 23/10/2022, à 08:50

MétalWoman
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : Le 18/08/2016,
Messages : 36 662

.....


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

Hors ligne

Pied de page des forums