Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2020-02-09 10:18:45

P'skhal
À d'mi n
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : 2016-08-18
Messages : 19 375

D comme Kirk Douglas, le violent vulnérable

De ses premières rôles chez Jacques Tourneur ou Joseph L. Mankiewicz dans les années 1940 à ses personnages les plus marquants chez Vincente Minnelli ou Stanley Kubrick, Plan Large sur Kirk Douglas, icône du cinéma classique hollywoodien, qui vient de disparaître à l'âge de 103 ans.

La vertu n’est pas photogénique, j’ai construit une carrière en jouant les fils de pute.                             
Kirk Douglas, dans son autobiographie "Le Fils du chiffonnier" (1988)

C’était, selon la formule consacrée, un des derniers (n’oublions pas Olivia de Havilland !) monstres sacrés d’Hollywood, et sa disparition a fait replonger notre imaginaire cinéphile dans cette période particulière du cinéma américain, l’âge classique finissant et luttant contre les coups de boutoir de la télévision à coups de films spectaculaires et tourmentés.

Sur France Culture

Le podcast


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

#2 2020-02-09 10:22:17

M'lou
Mini-Admin
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : 2016-08-18
Messages : 24 549

Re : D comme Kirk Douglas, le violent vulnérable

R.I.P   sad


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

#3 2020-02-09 10:25:39

P'skhal
À d'mi n
Lieu : Au-delà du portail
Inscription : 2016-08-18
Messages : 19 375

Re : D comme Kirk Douglas, le violent vulnérable

RIP  sad

Il était de ces acteurs qui "crèvent l'écran", que ce soit dans un film d'aventure comme "Les vikings" ou dans le manifeste "Les sentiers de la gloire"...

Encore un pan de ma jeunesse qui fout le camp...


“ Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain „

Hors ligne

#4 2020-02-09 10:26:17

M'lou
Mini-Admin
Lieu : Quelque part dans la Galaxie
Inscription : 2016-08-18
Messages : 24 549

Re : D comme Kirk Douglas, le violent vulnérable

Et oui ......


L'amour est comme un jardin, il doit se cultiver chaque  jour pour donner le meilleur de lui-même

Hors ligne

Pied de page des forums